Ordre des chimistes : Michel Alsayegh réélu pour un troisième mandat à titre de président

Publié le 2023-04-20T13:41:47-04:00


Montréal, le 20 avril 2023
– L’Ordre des chimistes du Québec (l’Ordre) annonce la réélection de M. Michel Alsayegh à titre de président de l’Ordre pour un 3e et dernier mandat d’une durée de trois (3) ans. M. Alsayegh a été réélu par les membres du Conseil d’administration hier, le 19 avril 2023. Au cours de ses deux (2) mandats précédents, M. Alsayegh a notamment piloté la modernisation de la gouvernance de l’Ordre et son positionnement sans précédent sur la place publique, de même qu’auprès des élus et des décideurs publics.

« Je tiens à remercier les membres du Conseil d’administration pour leur vote de confiance qui nous permet ainsi de continuer le bon travail que nous avons entamé depuis les dernières années. L’Ordre s’est consacré à plusieurs enjeux d’importance en matière d’exercice de la chimie et nous avons encore plusieurs défis devant nous. Entre autres, la modernisation de la Loi sur les chimistes professionnels demeure une priorité pour nous afin d’assurer une protection du public adéquate », affirme M. Alsayegh.

M. Alsayegh est membre du Conseil d’administration de l’Ordre depuis 2015. Bachelier en chimie et détenteur d’un diplôme de technique en chimie analytique, il a travaillé dans différents laboratoires environnementaux avant de plonger dans le domaine de la vente et de la représentation technique dans le domaine de l’instrumentation analytique. Par ailleurs, M. Alsayegh est également membre du Comité exécutif du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) et assume aussi la vice-présidence de la Fédération des chimistes professionnels du Canada (FCPC).

Avec comme seul objectif d’assurer la protection du public, l’Ordre est intervenu sur de nombreux enjeux durant la dernière année. Pensons notamment au rehaussement de la norme journalière de nickel permis dans l’air, à la distribution de tests rapides autoadministrés pour détecter la présence de certaines drogues dans les breuvages, à la contamination de l’environnement par l’arsenic à Rouyn-Noranda, à la gestion des matières dangereuses dont les batteries au lithium qui se retrouvent dans les installations de gestion des matières résiduelles, ainsi qu’à l’égard de l’épandage agricole de boues d’épuration américaines comportant des substances chimiques nocives pour la santé humaine et l’environnement.

 

À propos de l’Ordre des chimistes du Québec 

L’Ordre des chimistes du Québec compte près de 3 000 membres œuvrant dans des secteurs aussi variés que la santé, l’environnement, le judiciaire, l’alimentaire ou la recherche. Sa mission est d’assurer la protection du public québécois en matière d’exercice de la chimie, omniprésente dans la vie des Québécois. Fondé en 1926, l’Ordre des chimistes fait partie des premières organisations professionnelles encadrées par l’adoption du Code des professions en 1973.

 

-30-

 

Source : Ordre des chimistes du Québec (OCQ)

Renseignements
 :
Ordre des chimistes du Québec
media@ocq.qc.ca